Le Blog

Suivez nous également sur les réseaux sociaux

Suivez le blog de J.A.C.K. en RDC

Bien cher Tous,

Dans le cas où vous aimeriez avoir davantage d'informations ou de nouvelles sur ce qui se passe au sanctuaire & centre de réhabilitation pour primates J.A.C.K. en RDC, veuillez suivre leur blog en cliquant le lien I C I

Merci de votre intérêt en l'action de JA.CK. qui se bat au quotidien contre cette terrible hémorragie qui vide les si belles forêts congolaises....

Des petits chiens au secours des grands singes

Une de nos Marraines, Claire, est passionnée de chiens, d’agility (concours d’obstacles canins) et de grands singes.

C’est ainsi que, à deux reprises, lors de concours au GARONNE AGILITY CLUB et à l’aide de mini stands, Claire et ses amis ont réussi à sensibiliser leur entourage à la Cause de orphelins de J.A.C.K. Grâce à ses initiatives, Claire a pu collecter un peu plus de €1200 pour contribuer à l’alimentation, aux soins vétérinaires de nos pensionnaires ainsi qu’au projet de sécurité pour les chimpanzés.



Des moments émouvants de voir ces loulous tellement motivés à braver les obstacles avec leur maître. La Secrétaire de notre association française « LES AMIS DE JACK » a assisté au second évènement et a pu apprécier la chaleur et la gentillesse de tous ces grands passionnés canins!



Tout grand MERCI à Claire et à ses amis pour ce bel engagement. Et à nouveau MERCI à la Direction du GARONNE AGILITY CLUB pour avoir accepté que ces évènements aient pu avoir lieu.

La Fondation Brigitte Bardot soucieuse du bien-être des chimpanzés sauvés par J.A.C.K.

Le sanctuaire congolais J.A.C.K. encadre à ce jour 35 chimpanzés de 6 à 20 ans. Fournir au quotidien 250kg de nourriture est un très grand défis surtout en cette période de crise sanitaire.

La Pandémie (Covid-19) s’est installée dans notre région depuis avril 2020 et, malgré que le gouvernement local a tenté d’instaurer à plusieurs reprises un confinement total de la ville avec déploiement militaire pour inciter les gens à rester chez eux, la population a manifesté contre ces mesures et a, dès le début, boycotté le port du masque, la distanciation sociale et, maintenant, le vaccin!

En septembre 2020, après les 5 longs mois de confinement imposé à J.A.C.K. par l’I.C.C.N., un nouveau protocole sanitaire a été mis en place avec le personnel alors autorisé à entrer et à sortir du sanctuaire.

Depuis lors, avec le manque de sérieux de notre entourage face à la pandémie, la situation est devenue beaucoup plus stressante. Des gens tombent malade autour de nous et meurent soit disant de fièvre typhoïde, de paludisme… A J.A.C.K., le protocole sanitaire est très stricte lors des contacts avec les résidents et entre membres de l’équipe.

Malheureusement, la pandémie a engendré des problèmes économiques et une insécurité grandissante.

Le sanctuaire étant situé dans une région minière, il est tributaire des maigres productions locales (fruits et légumes achetés aux producteurs locaux) et des produits frais importés de l’étranger (Zambie et Afrique du Sud) pour subvenir aux besoins de ses pensionnaires. Tout cela a un prix qui fluctue en fonction des quantités importées mais aussi de la situation sécuritaire et politique du pays.



L’association J.A.C.K. arrive à récupérer des aliments invendus ou invendables d’un supermarché de Lubumbashi, mais cela ne suffit pas. La majorité des 35 chimpanzés sauvés par J.A.C.K. ont atteint l’âge adulte et leur consommation quotidienne varie entre 5 à 8kgs de nourriture par individu par jour. Si le centre n’arrive pas à fournir les quelques 250kg d’aliments au quotidien, les animaux se battent entre eux et ils peuvent s’en prendre aux soigneurs lors des nourrissages.

Au niveau vétérinaire, les soins apportés aux chimpanzés de J.A.C.K. vont de l’assistance vétérinaire en cas de blessures, à la pose d’implants contraceptifs, aux bilans de santé en passant par les analyses d’échantillons (sang, selles, urines) et les traitements à administrer.

Le sanctuaire disposant de sa propre petite clinique, sont également inclus dans les soins vétérinaires l’achat de matériel et la location de celui-ci de spécialistes externes (ophtalmologues, échographes, etc.) vu que la clinique n’est pas encore équipée.

Au niveau des traitements, les chimpanzés étant très proches de l’humain, ils sont souvent soignés à l’aide de médicaments faits pour ceux-ci. La raison majeure à cela est qu’à Lubumbashi il n’existe quasi pas de traitements spécifiques à usage vétérinaire et que, s’il y en a, ils sont toujours hors de prix ! Dès lors, soit J.A.C.K. les fait venir de l’étranger (Zambie, Afrique du sud), ou soit achète des médicaments pour humains.



C’est pour toutes ces raisons que la FONDATION BRIGITTE BARDOT a à nouveau accepté de subvenir aux besoins alimentaires & vétérinaires des grands singes résidant à J.A.C.K. Pour info, cela fait depuis mai 2009 que la FONDATION aide chaque année le sanctuaire congolais et, déjà en 2020, sa générosité a contribué aux soins vétérinaires et a offert quelques 6.5 tonnes de nourriture aux chimpanzés sauvés par J.A.C.K.!

TOUT GRAND MERCI ENCORE A LA FONDATION BRIGITTE BARDOT, SA DIRECTION, SON EQUIPE & SES DONATEURS POUR LEUR AIDE PRECIEUSE EN FAVEUR DES 35 CHIMPANZES. VOTRE GENEROSITE, VOTRE AFFECTION ET VOTRE CONFIANCE NOUS PERMETTENT DE FAIRE DE GRANDES CHOSES POUR CES GRANDS SINGES!

POUR EUX, MERCI!

Le Zoo Safari de Thoiry soucieux du bien-être des mangabeys dorés rapatriés du Zimbabwe

Souvenez-vous, en février 2021, J.A.C.K. a organisé et mené le plus grand sauvetage de primates d’Afrique.

En effet, en septembre 2020, 29 singes congolais casés dans des cages sordides étaient en partance pour l’Afrique du Sud (et puis la Chine!) et ont été confisqués par les autorités de l’Environnement du Zimbabwe. Leur futur était compromis et nos Fondateurs, Franck & Roxane Chantereau, ont déployé tous leurs efforts pour les ramener au pays, en RD Congo!

Sur les 29 primates, J.A.C.K. en a récupéré 20 – 4 sont morts lors du trajet avant d’arriver au Zimbabwe et 5 sont décédés au Zimbabwe.

Parmi ces primates rapatriés, 11 mangabeys à ventre doré (Cercocebus chrysogaster) – une espèce de primates endémiques à la RDC considérée comme « en danger » selon la liste rouge de l’IUCN. Très peu d’études ont été faites sur ces animaux à l’état sauvage et très peu de parcs zoologiques dans le monde en détiennent en captivité.

Le ZOO SAFARI de THOIRY est un parc zoologique situé une quarantaine de km de Paris et il fait partie des quelques parcs européens qui encadrent cette espèce de primates uniques .

Soucieuse du bien-être des mangabeys dorés que J.A.C.K. a ramenés du Zimbabwe, la Direction du Zoo Safari de Thoiry et de son association THOIRY CONSERVATION (le fond de dotation du safari Parc de Thoiry) a accepté de contribuer à l’aménagement de loges de nuit pour les 11 individus.

Il faut savoir que ces créatures vivent dans la forêt tropicale et qu’ils aiment la chaleur humide. Le sanctuaire J.A.C.K. étant situé à 1400m d’altitude, la saison correspondant à l’hiver austral peut voir ses températures chuter jusqu’à 8°C la nuit. Ces changements de températures peuvent être fatals pour ces primates; d’où la construction en urgence (avant que l’hiver africain ne s’installe!) de structures de nuit chauffées avec l’aide de THOIRY CONSERVATION et de deux autres partenaires (PRO WILDLIFE & le ZOO DE LA PALMYRE).



Grâce à son équipe d’artisans (maçons, soudeur, peintres), J.A.C.K. a pu réaliser ce magnifique projet en quelques semaines afin d’offrir aux mangabeys dorés la structure dont ils avaient grandement besoin! Un travail titanesque élaboré dans les délais avec un magnifique résultat: un bâtiment comprenant deux loges de nuit avec des plateformes, des barres galvanisées et des nids.



J.A.C.K., son équipe et surtout ses résidents à ventre doré remercient du fond du coeur la Direction et les Donateurs du ZOO SAFARI de THOIRY pour leur intérêt en notre sanctuaire et pour leur envie d’encadrer au mieux ces jeunes rescapés du braconnage et du commerce illégal d’espèces menacées.

MERCI pour EUX!

Le Zoo de Mulhouse au secours des primates rapatriés du Zimbabwe

Lorsque nos Fondateurs ont eu le feu vert des autorités de la RDC et du Zimbabwe pour rapatrier les jeunes singes congolais confisqués et détenus à Chirundu (Zimbabwe), ils ont lancé un appel de fonds à leurs Partenaires/Sponsors habituels ainsi qu’à d’autres institutions susceptibles de pouvoir les soutenir.

C’est ainsi que la Direction du ZOO DE MULHOUSE, via son association LES AMIS DU ZOO DE MULHOUSE, a accepté de faire partie de ce plus grand sauvetage d’Afrique de primates en contribuant généreusement à la construction de 2 structures indispensables au bien-être de jeunes Mangabeys agiles.



En effet, il faut savoir que, dès leur arrivée à J.A.C.K., certains singes rapatriés ont montré de l’animosité envers d’autres et que nous avons donc dû les séparer. C’est le cas des deux sous-espèces de Mangabeys (11 mangabeys à ventre doré et 2 mangabeys agiles).

Alors que certains avaient transité et vécu ensemble au Zimbabwe, ils sont devenus plus que territoriaux dans leurs nouvelles installations et nous avons placé Dany et Lyla, les deux femelles mangabeys agiles, dans des structures provisoires le temps que les fonds reçus du Zoo DE MULHOUSE et d’autres associations puissent terminer leurs nouvelles ‘maisons’.

Et c’est chose faite! Dany & Lyla ont pu être enfin transférées dans leurs demeures et nous sommes très contents pour elles.



Un tout grand MERCI au ZOO DE MULHOUSE et à l’association LES AMIS DU ZOO DE MULHOUSE pour leur confiance et pour leur intervention!

Grâce à votre contribution, Lyla & Dany ont leurs loges de jour attitrées et définitives et ce projet ne pouvait avoir lieu sans votre envie de soutenir ce nouveau projet de primates de J.A.C.K.

Pour ELLES, MERCI!